La Callas

La Callas

Contribuer

Gladys crie, crie, CRIE ….
Et que c’est bon !

Elle aime entendre ce son aigu qui au gré du vent grimpe jusqu’aux fenêtres, monte sur les toits surprendre un pigeon (c’est dur de surprendre un pigeon !) ou énerve la rue pleine de passants.

Il jaillit d’elle, éclate et la libère de ce qui fait si mal à son petit coeur.

Dessin encre de Chantal Perrin Verdier

Bien sûr cela ne plaît pas à tout le monde.
Tant pis !
C’est « le prix à payer » - beaucoup de grands le disent. C’est quand quelque chose qu’on peut pas s’empêcher de faire, va mal finir.

Hé bien Gladys ne peut pas s’empêcher de s’égosiller ; c’est pour ça qu’on l’a rebaptisée comme la dame dont la voix va beaucoup plus loin que la sienne et qui "Elle" en a le droit.

Gladys sait qu’elle a de la chance : tant qu’elle est enfant, elle en profite encore parce qu’après on doit tout garder en dedans au risque d’exploser avec.

Aussi a-t-elle réfléchi.

À son métier de plus tard,
celui qu’elle fera tous les jours sans que personne ne gronde,
celui qui transformera son cri en chant … 

Elle sera une « Callas » !

 

Photo de couverture et image dans le texte : illustrations de Chantal Perrin Verdier

3
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
3
0
0
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink
Contribuer
Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Derrière l'illusion 4/5
Derrière l'illusion 4/5

Une enquête de sir Archibald Beck   Dix huit ans plus tôt   Alors que livide, indif...

Chantal Perrin Verdier
4 min
Il y a des mots...
Il y a des mots...

Il y a des mots que je n’ai pas écrits Il y a des choses que je n’ai pas faites Mille romans qui sont rest&eacu...

Jean-Marie Gandois
1 min