facebook Difficile de sortir de sa zone de confort.
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Difficile de sortir de sa zone de confort.

Difficile de sortir de sa zone de confort.

Publié le 17 janv. 2021 Mis à jour le 17 janv. 2021
time 4 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Difficile de sortir de sa zone de confort.

Cette année-là, au sein d'une équipe de quai, « un élément sortait du lot » comme on avait l'habitude de le dire pour évoquer un bon élément. Yannick avait gravi les différents échelons de son service pour atteindre le poste convoité de manager (cf "Le diable sera nécessaire").

Lors de son dernier entretien individuel, Yannick avait reconnu aisément qu'il avait atteint son niveau d'incompétence. La seule façon de franchir « ce plafond de verre » était de suivre une formation professionnelle. J'appréciais beaucoup ce genre d'équipiers qui connaissait ses points forts et ses compétences à améliorer.

Florence l'assistante RH locale et moi-même, avions aidé Yannick à choisir son plan de formation. Sa détermination était belle à entendre, d'autant que nous pouvions dans un avenir proche, lui proposer un poste à la hauteur de ses nouvelles compétences acquises.

Alors, vous allez me dire chers lecteurs que cette histoire est banale. Si on devait écrire une anecdote à chaque fois qu'une personne suit une formation, nous ne serions pas sortis de l'auberge. Et bien chers lecteurs, restez accrochés à mon texte car la suite va être exceptionnelle, je vous le promets.

Florence avait invité un matin son collègue Yannick de la rejoindre à son bureau. L'objectif de leur rencontre était tout simplement de prévoir la formation à venir. A sa très grande surprise, Yannick se bloqua presque immédiatement à l'annonce de son programme. Aussi, lorsqu'elle évoqua le futur déplacement en TGV et le séjour dans un bel établissement parisien pour passer ses soirées, Yannick devenait de plus en plus livide. Pourtant elle s'était appliquée à lui "dégoter" un hôtel a équidistance entre la Gare de Lyon à Paris et sa salle de formation au sein du quartier Paris-Bercy.

Florence possédant de belles qualités humaines s'était, bien sûr, rendue compte du mal-être de Yannick. Elle lui posa cette question directe :

- Yannick, tu sembles perturber par le programme que je t'ai concocté ?

- Non, c'est très bien Florence mais je ne souhaite plus faire ce stage la semaine prochaine.

Elle était un peu autoritaire, une belle compétence lorsque vous êtes plongés dans un métier majoritairement occupé par les hommes.

- Comment cela, tu ne veux plus faire ce stage que nous avons programmé ensemble, qui te permettra de progresser au sein de l'agence ?

Tu plaisantes, j'espère !!! 

- Bien sûr que je veux grandir professionnellement mais c'est trop loin ce lieu de stage. Tu te rends compte c'est à Paris. Moi, la plus longue distance parcourue de mon domicile c'est à moins de 100 kms d'ici, jusqu’à la Grande Motte.

Florence était abasourdie par ce qu'elle venait d'entendre. Elle lui proposa une journée de réflexion avant de prendre sa décision définitive. Puis, nous en avions discuté ensemble, le prochain entretien à trois avait été convenu dès le lendemain.

Yannick se présenta, comme prévu, au bureau de Florence toujours décidé à ne pas se rendre sur Paris. Lors de nos échanges, nous avions eu le sentiment, tout à coup, d'une ouverture possible. Nous nous y étions engouffrés pour le convaincre de suivre cette formation dès le début de la semaine prochaine.

Le lundi après-midi, Florence était venue à mon bureau pour m'informer que Yannick était malade et qu'il ne pouvait pas s’y rendre. Nous avions pu annuler les tickets de train, la réservation à l'hôtel et le stage en région parisienne malgré ce revirement tardif.

Le lendemain matin, Yannick était présent à son poste de travail comme si rien ne s'était passé. Je l’avais convoqué en présence de Florence pour lui communiquer mon mécontentement. Yannick s'excusa et il promit de faire un effort pour la prochaine session de formation.  Elle programma de nouveau le package de Yannick afin que le lundi suivant il puisse participer enfin à la formation. 

Vous n'allez pas me croire, chers lecteurs, mais la suite est véridique et extraordinaire.

Florence avait même décidé d'accompagner son collègue jusque sur le quai de la gare TGV, elle avait attendu le départ du train pour être certaine qu'il ne descendit pas avant le départ. Je reçu même de sa part un texto original :

- Chef, « le colis est chargé » !

Ah j'avais oublié de vous l’indiquer, Florence avait aussi beaucoup d'humour. Le lendemain matin, à notre très grande surprise, le responsable de la formation avait appelé à l’agence afin de nous signifier l'absence de Yannick.

Incroyable mais vrai !

Mais que s'était-il passé ?

Yannick était arrivé très stressé à l'hôtel selon ses dires. Il avait allumé la grande télévision de sa chambre et au journal de TF1, le présentateur avait annoncé une grève illimitée des conducteurs de train de la SNCF. Yannick avait pris peur et il était reparti de suite à la Gare de Lyon pour reprendre à ses frais un ticket de train pour rejoindre sa région provençale natale.

Nous avions appris donc à nos dépends que sortir une personne de sa zone de confort pouvait être difficile. Nous avions été, Florence et moi-même, pris pour être appris. Sacré Yannick !

Alors chers lecteurs, cette anecdote professionnelle n’était-elle pas assurément dingue ?

2
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
1
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
2
0
0
0
1
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Chapitre 6 - Naissance - Kaya
Chapitre 6 - Naissance - Kaya

Ce document est destiné à votre strict usage personnel et est protégé par les lois relatives aux droits d’aut...

Oina Sasclain
18 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur