Christine Berrou: 1 femme, 3 livres, 1000 chroniques !

Christine Berrou: 1 Femme, 3 Livres, 1000 Chroniques !

Partager

One woman show, écrivain, chroniqueuse, animatrice et marraine d'une association de défense des animaux, Christine Berrou est surtout une âme à fleur de peau. Dans cette interview, elle nous parle à bras et cœur ouverts.

1- Vous venez de fêter vos 1000 chroniques. Félicitations! Parlez-nous de cette belle expérience.

 Merci! Il y aurait tant à dire... 

Quand j'y pense, la première chose qui me vient en tête n'est pas telle ou telle rencontre. C'est plutôt le fait que quand je suis arrivée à Europe 1 en 2014, ou même à France 4 en 2009 ou Le Mouv' en 2010, toutes les semaines je me disais: "Je n'arriverai pas à remettre ça la semaine prochaine, je n'ai plus d'idée". 1000 chroniques plus tard, je réalise que le cerveau et la capacité à créer n'ont pas de limite quand on est motivé, que l'on sait être curieux mais aussi "se foutre la paix". Mes chroniques n'ont pas toutes été bonnes forcément, mais mes meilleures idées me sont venues quand je m'amusais. C'est important de le préciser, trop d'auteurs se tuent à la tâche, chose qui n'amène rien de bon. 


2- Chroniqueuse, écrivain, humoriste, animatrice et militante végane. Vous êtes tout cela à la fois! Comment est-ce possible?


Vous avez oublié le plus important... Je suis maman !!!! En fait, je ne suis pas tout cela à la fois, je compartimente. Je suis écrivain deux mois par an, chroniqueuses six heures par semaines, humoriste le week-end, engagée quand on me demande l'être. Aimer chacune de ces activités ne me donne pas l'impression d'être surchargée. C'est un équilibre qui se crée au fur et à mesure... Le secret, c'est de savoir dire non et de comprendre rapidement quand un projet va demander beaucoup de temps pour pas grand chose. Je crois que c'est cela le secret de l'efficacité ! 

3- Pour ce qui est de l'écriture, vous êtes riche d'une expérience de deux livres publiés aux éditions Eyrolles et un troisième chez Flammarion. "Écrire un one-man-show et monter sur scène" et "Écrire une chronique presse, radio, télé, web" en 2013. Puis, "À la recherche du temps perdu sur Internet", publié en 2018. Bientôt un quatrième livre?

Oui je viens de terminer un livre de développement personnel au sujet duquel je vais rester assez discrète pour l'instant. 

4- Que devient le Connasse Comedy Club qui nous manque cruellement?

La dernière représentation a eu lieu en 2013... J'ai l'impression que c'était hier. Cela a été une très belle aventure qui a dû se terminer quand nos quatre carrières individuelles ont commencé à nous empêcher de trouver des dates de libre pour répéter ensemble. Nous sommes restées amies, le Connasse Comedy Club ressuscite parfois à huit clos... 


5- Un projet qui vous tient tant à cœur ?

Je suis marraine d'une association qui s'appelle "La Ferme des rescapés", c'est un refuge qui accueuille toutes sortes d'animaux ayant beaucoup souffert. Je cherche perpétuellement des moyens pour les aider, pendant le confinement j'ai lancé ma chaîne YouTube, je projette d'aller sur place, dans le Lot, pour leur consacrer une vidéo.


6- Un mot sur le Jamel Comedy Club...

C'est quatre ans de ma vie et la meilleure école du monde pour qui veut devenir humoriste. Jamel a changé ma vie !