facebook Et si le soleil n'aimait pas Julie ?
Et si le soleil n'aimait pas Julie ?

Et si le soleil n'aimait pas Julie ?

Et si le soleil n'aimait pas Julie ?

Collaborate

Assise dans le sable, les poings enfoncés entre ses jambes écartées, Julie pousse son chapeau de paille contre le soleil en riant de son ombre déformée par les vagues du sol.

Maman l’appelle : il est temps de rentrer !
Julie n’aime pas rentrer, Elle, elle veut sor-tir.

Elle veut : le sable qui pique et qui brûle
                   les traces blanches laissées par la mer sur sa peau
                 les vagues la bousculant sans cesse pour qu'elle s’en aille !!

Taratata
Elle RESTE.

Dessin encre et plumes de CPerrinVerdier

Maman la hèle à nouveau.
Bon cette fois il faut la suivre.

La nuit dans son lit, entre les draps sous sa chemise de nuit, sa peau pique et chauffe.
On dirait du sable oublié.
Elle allume et observe avec attention chaque partie de son corps.
Des petits points rouges se distribuent ici et là pour parfois prendre forme : une tête, un arc, un animal imaginaire …
Au début c’est amusant
Et puis ça "gratte"
Et puis cela fait de plus en plus mal

Jusqu’à être obligée de pleurer.

Maman et papa arrivent.

Le lendemain, le docteur donne des mots inconnus pour son problème, dont elle ne comprend qu’un seul : allergie.
Il faut des crèmes, de l’ombre et de la patience

Voilà qui ne va pas être facile !

Plus de soleil, plus de mer, plus de plage !!

Julie est désespérée
Parce qu’elle connaît la vérité                         terrible et sans appel.

Maman la surprend dans son chagrin qu’elle ne tente même pas de cacher tant c’est trop dur !

Sous la voix douce Julie avoue :
- Le soleil ne m’aime pas, pas du tout.

Avec tendresse sa maman lui répond que non
- … Ma poussinette, au contraire, il t’aime trop fort. Quand tu es là, il ne voit que toi, oubliant sa force et sans le vouloir te blesse de ses rayons tous fixés sur toi.

Les larmes collent encore sur les joues de Julie mais elles vont disparaître.
Elles ont le goût de la mer comme une promesse, comme un rendez-vous avec le soleil.

 

Photo de couverture : Andrew Kamyab sur Unsplash

Dessin dans le texte : Chantal Perrin Verdier

0
Blow to the heart
I love this article
0
Stroke of genius
Brillant
0
Give a hand
This was useful to me
0
Publicity stunt
I wish to promote it
1
Hats off
The topic was very interesting
0
Not thrilled
Doesn’t fit Panodyssey’s standards
0
0
0
0
1
0
Share the article
copylink copylink
Collaborate
Extending the travel in the universe Culture
Tirée du Néant
Tirée du Néant

Il y a un phénomène intéressant dans l’écriture - l’écriture d’un roman précis&eacut...

Chantal Perrin Verdier
5 min
Tu viens jouer avec moi ....
Tu viens jouer avec moi ....

Il est des objets que vous utilisez tous les jours de votre vie, sans vous poser trop de questions. Le geste est machinal, automatique, i...

Laurence Alcan
1 min
Bonus
Bonus

Depuis maintenant plusieurs années qu...

Stéphane Hoegel
4 min