cv

Créer du contenu : mes écritures

Share

source unsplash

En faisant un tour d’horizon de toutes mes activités, que ce soit professionnelles ou artistiques, je me suis rendu compte que je créais sans cesse du contenu, et plus particulièrement du contenu écrit. Il m’est apparu intéressant de noter les différences existant entre ces écrits.

La fiction

C’est sûrement ce que je préfère, si vous me suivez sur mon site auteur vous le savez forcément. C’est ce que je présente le plus souvent et j’aimerais qu’à terme cette plume soit la principale ! Le roman/la nouvelle est une écriture qui fait appel à la créativité avant tout. Mais vous le savez maintenant, la technique est également importante. 
Créer du contenu pour mes romans ne ressemble à rien d’autre : c’est rendre vivants des personnages qui sortent uniquement de mon imaginaire et un univers qui au final m’appartient pour toujours.
Si vous souhaitez vous mettre à la fiction, le Nanowrimo peut être un bon moyen de vous jeter à l’eau.

Pour faire le point : c’est l’écriture qui me permet de faire passer un message autrement que frontalement, de m’exprimer à travers des personnages et des mondes que j’ai créés de toutes pièces !

L’écriture « automatique »

Alors non, je ne parle pas ici de l’écriture automatique que peuvent utiliser les mediums par exemple. Ce que j’appelle écriture automatique est pour moi la manière de créer du contenu à l’instinct. Je m’explique !
Depuis très longtemps, j’ai toujours des carnets avec moi, ou même aujourd’hui les notes de mon téléphone pour écrire ce qui me passe par la tête.
Pourquoi ?

  • Parce que j’oublie parfois instantanément des idées que j’aurais aimé retrouver plus tard. Pas parce que je n’ai pas de mémoire, mais parce qu’elles sont trop fugaces pour être attrapées au vol.
  • Parce que je dois sortir de ma tête le trop plein de pensées qui passent et repassent sans cesse jusqu’à créer une saturation système.

Pour faire le point : j’utilise souvent cette écriture le matin tôt ou le soir tard, avant ou après le sommeil. Elle m’aide à réguler mes émotions, et est strictement personnelle. Elle n’a pas vocation à être lue par quelqu’un d’autre que moi.

L’écriture blogging/édito

La voilà, c’est celle que vous être en train de lire maintenant ! J’ai souvent tenu des blogs, lifestyle ou cuisine par exemple. J’en ai eu de beaucoup de sortes. À l’époque des skyblogs (la vieillesse!) je partageais même mon écriture automatique en ligne…

C’est une écriture complètement différente du reste, pour moi beaucoup plus « parlée », et je mets par exemple ici un point d’honneur à ce qu’elle soit assez pédagogue. De plus le référencement des articles est aujourd’hui incontournable, la technique SEO est donc à prendre en compte dans l’écriture.

Mais lorsqu’il s’agit d’une écriture édito pour des clients ou même pour mon propre compte, d’autres contraintes s’ajoutent : le timing, le produit, la marque et son image, l’environnement et le support de publication…
De même que pour mon site, la rédaction web (SEO) s’applique, impliquant des techniques différentes.

Pour faire le point : l’écriture pour le blog est la manière de créer du contenu sur un sujet qui me passionne et qui m’anime. Mais il s’agit également de transmettre quelque chose, une information d’abord puis un ressenti, quelque soit le sujet !

L’écriture podcast

Je rajoute tout de même l’écriture pour le podcast ici car elle fait aujourd’hui partie de ce que j’aime faire. C’est un peu particulier car lorsque je dois créer du contenu pour les podcasts, je n’en écris jamais la totalité ! Je fais un plan détaillé, et c’est la particularité de cette écriture, elle est très simple.
Pourquoi ? L’information doit être compréhensible et intelligible en format audio, et les messages à faire passer doivent donc être énoncés clairement.

Pour faire le point : le podcast est un format à part car dans le cas d’« Écrire sans ratures », l’approche doit être pédagogique et surtout dynamique pour ne pas que vous vous endormiez… Vous êtes toujours là ? 😉

Créer du contenu : être soi-même

Enfin, je termine sur ce point qui me paraît primordial. Quelque soit le contenu que vous créez, il est pour moi très important de rester soi-même. Vous pouvez être sur telle ou telle plateforme, écrire un contenu très divers, pour des cibles complètement différentes, trouvez et gardez votre patte et ne vous bridez pas.
Pour tout conjuguer, n’oubliez pas que tout est une question d’organisation et de catégorisation afin de pouvoir gérer chaque chose en fonction de sa priorité !